Le symposium des Rocheuses explore la créativité

Une très belle initiative que de réfléchir à la place de la créativité au cœur de la pédagogie et l'apprentissage : c'est le pari qu'a relevé avec succès le Consortium Provincial Francophone de l’Alberta. Il a réuni à Banff, dans les Rocheuses canadiennes, pour sa troisième édition, du 22 au 24 aout 2018, une centaine d'enseignants autour de la question de la créativité dans l'éducation.

Quatre conférences plénières et de nombreux ateliers ont permis de se familiariser avec ce concept aux contours méconnus et aux enjeux pédagogiques centraux :

- Ollivier Dyens, écrivain et professeur à l'Université Mc Gill de Montréal, a interrogé la place essentielle de la créativité et de la technologie pour réinventer le réel et proposer de nouvelles solutions face aux défis du XXIème siècle.

- Thierry Karsenti, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l'information et de la communication (TIC) en éducation, a montré comment le numérique pouvait favoriser l'innovation et la créativité

.- Steve Masson, professeur à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et directeur du Laboratoire de recherche en neuroéducation (LRN) a expliqué comment le cerveau pouvait permettre d'être plus créatif et innovant avant de proposer d'optimiser l'impact de nos innovations pédagogiques pour la réussite des élèves.

Pour ma part, j'ai eu l'honneur d'introduire la première journée en interrogeant le concept de créativité (y a t -il des traits de personnalité, des facteurs, des processus favorisant la créativité ?), avant de donner des pistes concrètes pour développer la créativité des enseignants et celle des élèves.

Une vingtaine d'ateliers ont ensuite permis, en petits groupes, de repenser nos pratiques, de s'inspirer mutuellement et d'échanger.

Un symposium très riche et très créatif !

#créativité #innovationspédagogiques

posts récents
Archives
 Tags
Pas encore de mots-clés.