Une belle énergie au lycée pour comprendre le dérèglement climatique et se mobiliser


Depuis juin 2022, 226 élèves de terminales du Lycée La Rochefoucauld ont participé à une fresque du climat et 17 enseignants ont été formés à l’animation.


L’objectif de ce déploiement est de sensibiliser les élèves aux causes et aux conséquences du dérèglement climatique. La Fresque du Climat est un jeu de 42 cartes développé par Cédric Ringenbach en 2018. Les cartes sont basées sur les rapports du Giec (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat ).

Leur validité scientifique est donc incontestable.


Ce « jeu sérieux » se déroule en trois temps par groupe de 6 à 8 élèves. Dans un premier temps, les élèves réfléchissent ensemble et positionnent les cartes afin de montrer les liens de cause à effet à l’œuvre dans le cadre du changement climatique. Les 42 cartes sont divisées en cinq lots que les élèves vont petit à petit disposer et relier sous la forme d’une grande fresque. Cette partie fait appel à l’intelligence collective, à la réflexion ; Elle sensibilise à la complexité du dérèglement climatique et à son coté systémique. Elle met en valeur la relation entre activités humaines (l’agriculture, les transports, les bâtiments, l’industrie) et le dérèglement climatique et ses conséquences multiples.

Après avoir fait appel à la réflexion du groupe, le deuxième temps permet de laisser s’exprimer la créativité des élèves car il va falloir tracer des flèches en couleur, trouver un titre à la Fresque, faire des dessins…. se l’approprier.

Les réactions sont diverses mais personne n’est indifférent et une partie importante de la Fresque du Climat consiste à recueillir les émotions. C’est l’occasion pour les élèves d’exprimer ce qu’ils ressentent. Beaucoup sont inquiets mais nombreux sont aussi ceux qui révèlent leur détermination à agir.

La troisième partie de l’atelier est justement consacrée à ce qui peut être mis en place collectivement et individuellement. En ayant conscience de son empreinte carbone, en mesurant à l’aide de données et de graphiques (par exemple les émissions d’un vol Paris New York , les inégalités entre les pays…..), il est plus aisé de voir ce qui peut être mis en œuvre, quels comportements changer.


La pédagogie de la Fresque du climat est donc rigoureuse ; Elle cherche à sensibiliser sans culpabiliser. En rendant accessibles et compréhensibles des données scientifiques compliquées (GIEC), en faisant appel à l’intelligence collective et aux émotions, elle doit être un point de départ pour agir.

C’est l’objectif que s’est donné l’équipe d’enseignants du Lycée La Rochefoucauld qui la propose aux Terminales car ces problématiques rejoignent les programmes de Sciences Economiques et Sociales, de Physique-Chimie, d’Enseignement Scientifique, d’Histoire-Géo, Géopolitique, Science Politique.

Le projet est aussi de la déployer dans sa version simplifiée aux classes de 6ème car, au-delà de la compréhension des enjeux climatiques, cet atelier démontre que l’on apprend mieux en jouant, que l’échange sans jugement, la prise en compte des émotions, le mouvement, l’action et la coopération sont des vecteurs d’apprentissage.

La Fresque ne propose aucune solution. C’est un parti pris, il s’agit de montrer que tout est lié et de comprendre les relations. « Les solutions, ensuite, sont multiples », commente Cédric Ringenbach. Chacun peut agir à son niveau.


Ce qui est certain, c’est que l’énergie pour agir est là et que ce n’est que le début d’une belle aventure à La Rochefoucauld !

posts récents
Archives
 Tags
Pas encore de mots-clés.